Visites

Copyright © Tous droits réservés. Site personnel créé par argiesans@free.fr.

Mentions légales - Contct

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager par e-mail Imprimer

Argiésans en quelques chiffres

Evolution de la population du village d'Argiesans

Années

Population

Années

Population

1801

154

1901

130

1803

170

1906

147

1806

144

1911

150

1810

145

1921

148

1820

159

1926

137

1826

185

1931

115

1831

206

1936

112

1836

192

1946

125

1841

194

1954

138

1846

200

1962

137

1851

204

1968

112

1856

216

1975

188

1861

195

1982

202

1866

166

1990

282

1872

164

1996

372

1876

160

1999

390

1881

146

2006

441

1886

161

2011

406

1891

197



1896

146




La commune, située dans l'Elsgau, fut sous la domination des comtes de Montbéliard, de 1024 à 1332, le chef-lieu d'une mairie.


Cette mairie comprenait, outre Argiesans, les communes de Banvillars et Urcerey, elle était désignée sous le nom de mairie du Bas-Rosement et dépendait de la seigneurie du même nom.


Argiesans conserva cette situation après 1332, après qu'elle eut passé avec le Rosement au comté de Ferrette.


Dans le partage qui se fit, à Altkirch, le 26 Août 1347, de la succession du dernier comte de Ferrette et de Jeanne de Montbéliard, sa femme, entre les quatre filles des mariages de Jeanne, Argiesans échut à Jeannette qui avait épousé l'archiduc Albert d'Autriche. Il est vraisemblable qu'il en fut de même de toute la mairie, c'est à dire d'Argiesans, Banvillars et Urcerey.


Jusqu'à la réunion de l'Alsace à la France, la mairie fut administrée par le lieutenant de Rosement. Argiesans était de la paroisse de Bavilliers, qui dépendait du décanat de Granges.


Lorsque vers la fin du 17e et au début du 18e on rédigea l'armorial de France, Argiesans prit les armoiries suivantes accordées par le Roi Louis XIV en 1697.


Un peu d’histoire...

Chargement...